COLLOQUE "MEMOIRES DE (19)17 EN RUSSIE ET AILLEURS"

JEUDI 30 NOVEMBRE 9h30 - CONSEIL DEPARTEMENTAL - NANCY

Colloque Recto V1 réduit

 

Colloque verso réduit

LES INTERVENANTS

Antoine NIVIERE - La Russie avant 1917 : Pourquoi la Révolution ?

NiviereAntoine NIVIERE est professeur de langue, littérature et civilisation russes à l’UFR Arts-Lettres-Langues (site de Nancy) et directeur de l’unité de recherche du CERCLE à l’Université de Lorraine. Spécialiste de l’histoire intellectuelle, culturelle et religieuse de la Russie du XVIIIe au début du XXe ainsi que de l’histoire de l’émigration russe après 1917, il est l’auteur de nombreuses publications, parmi lesquelles Les orthodoxes russes (Brepols, 1993) et Les Glorificateurs du Nom. Une querelle théologique parmi les moines russes du Mont-Athos (1907-1914) (Syrtes, 2016), ainsi que plusieurs contributions à la collection Patrimoine littéraire européen (Université de Louvain-la-Neuve, Paris- Bruxelles, 1997-1999) et au dictionnaire biographie L’émigration russe en France (1919-2000) (Moscou, 2001).

Il a également co-dirigé les ouvrages suivants : Culture des villes d’eau (PUN, 2011) (avec D. Francfort), La Philosophie de l’histoire des XIXe et XXe siècles. Pologne-Russie-Europe (Le Manuscrit, 2011), Le Rire des tranchées en Europe centrale et orientale pendant la Première Guerre mondiale (Le Manuscrit, 2011), Réécritures de l’Histoire en Europe centrale et orientale après 1989 (PUN, 2017) (tous trois avec S. Fiszer).

Nicolas WERTH - Les Révolutions russes : Février et Octobre 17

Nicolas WerthNicolas WERTH Agrégé d’histoire, ancien attaché culturel à l’ambassade de France durant la perestroïka (1985-1989), il est historien et écrivain, directeur de recherche à l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP) affilié au CNRS, et membre associé au Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC) de l’HESS. Considéré comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’histoire de l’URSS, on lui doit deux volumes dans la collection « Que sais-je ? » (Histoire de l’Union soviétique de Lénine à Staline, 1995, Histoire de l’Union soviétique de Khrouchtchev à Gorbatchev, 1998) et une Histoire de l’Union soviétique. 1900-1991 (2008).

Mais il a surtout travaillé sur la révolution (La Russie en Révolution, 1998, La vie quotidienne des paysans russes de la Révolution à la collectivisation(1917-1939), 1984) et sur le stalinisme (Être communiste en URSS sous Staline, 1981 ; La Terreur et le désarroi : Staline et son système, Paris, Perrin, 2007 ; La route de la Kolyma, 2012 ; ainsi qu’une contribution dans Le livre noir du communisme, de Stéphane Courtois (dir.), Paris, Robert Laffont, 1998). Il est membre des comités de rédaction des revues Vingtième siècle et Cahiers du monde russe.

Paul GRADVOHL - Les ondes de choc de la Révolution russe en Europe 1917-1921

p.gradvohlHistorien, Paul GRADVOHL est maître de conférences habilité à l’Université de Lorraine, où il enseigne l’histoire de l’Europe centrale, et professeur invité à l’Université de Varsovie, où il a dirigé pendant quatre ans l’Institut français. Il a d’abord travaillé sur l’histoire sociale française avant d’orienter ses recherches sur l’historiographie de l’Europe centrale, notamment la Hongrie et la Pologne, les politiques de sécurité et le sentiment de sécurité dans cette région au XXe siècle. Rattaché au CERCLE, il est également membre du comité de rédaction de la Revue d’Études Comparative Est-Ouest et intervient régulièrement dans des émissions sur les chaînes de Radio- France (« La Marche de l’Histoire» et « La Fabrique de l’Histoire»).

Il est l’auteur de livres, parmi lesquels L’Europe médiane au XXe siècle : fractures, décompositions, recompositions, surcompositions (CEFRES , 2011) et, en collaboration avec Violaine Gelly, Charlotte Delbo (Fayard, 2013) et a participé, sous la dir. de M. Maslowsky, à l’élaboration du volume sur Culture et identité en Europe centrale : canons littéraires et visions de l’histoire (Institut d’études slaves, 2011).

Lioudmila CHVEDOVA - Les reflets de la Révolution dans la littérature

photo ChvedovaDiplômée de l’Université Pédagogique de Saint-Pétersbourg et docteur en littérature comparée de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), Lioudmila CHVEDOVA est aujourd’hui maître de conférences en langue et littérature russes à l’Université de Lorraine et membre du CERCLE EA 4372. Elle a enseigné au Département Russie de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Paris) et à l’ENS de Lyon. Elle a d’abord travaillé sur les métaphores de la cathédrale et les villes imaginaires dans les littératures russe et française.

Ses recherches actuelles portent notamment sur l’image de la femme dans la littérature européenne.Elle a co-dirigé, avec Svetlana Maire, deux volumes portant sur cette thématique : L’image de la femme russe dans la littérature européenne du XXe et du XXIe siècles (PUN, 2014), L’image de la femme française dans les littératures slaves des XXe et XXe siècles (PUN, 2016). Sa dernière publication (à paraître prochainement), co-dirigée avec Martina Stemberger, a pour titre Littératures croisées : la langue de l’autre. Fragments d’un polylogue franco-russe (XXe-XXIe siècles).

 Lucie KEMPF - Une Révolution culturelle ? Arts du spectacle et spectacle de masse

Agrégée de russe, Lucie KEMPF est maître de conférences en langue et littérature russes à l’Université de Lorraine, où elle assure la direction de la licence de russe, et membre du CERCLE EA 4372. Ses recherches portent sur le théâtre russe du début du XXe siècle (mise en scène, jeu d’acteur, dramaturgie), sur le théâtre révolutionnaire (spectacles de masse, théâtre d’agit prop) ainsi que sur les dramaturgies contemporaines en Russie, en particulier les formes documentaires. Elle a publié, entre autres, des études sur « La prise du Palais d’Hiver, vue par Nikolaï Evreinov (1920) (in Francine M.-S., Page C., Vaissié C., dir., La Révolution mise en scène, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012), des communautés artistiques de la période prérévolutionnaire au « kollektiv » durant les années 1920 : les avatars de l’Homme nouveau au théâtre » (La Revue russe, 2012, n°39), « Eux et nous : l’étranger dans les spectacles de masse et le théâtre d’agit-prop, 1918-1927 » (Autant-Mathieu M.-C., dir., L’étranger dans la littérature et les arts soviétiques, Presses Universitaires du Septentrion, 2014).

 Sofia TCHOUIKINA - Mémoires de 1917. Que reste-t-il de la Révolution dans la Russie d’aujourd’hui ?

Sofia TchouikinaHistorienne et sociologue d’origine russe, Sofia TCHOUIKINA enseigne au Département d’Études slaves de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et est rattachée à l’Institut des sciences sociales du politique (UMR 7220). Auteur d’une thèse de doctorat sur Les nobles russes dans la société soviétique, (Leningrad, années 1920-1930), parue en russe en 2006. Ses recherches actuelles portent sur la sociologie de la mémoire, en particulier les musées d’histoire en Russie ainsi que sur le centenaire de la Première Guerre mondiale en Russie (dans le cadre du LABEX « Les passés dans le présent »).Parmi ses publications en français : « Le Grand Compromis et la mémoire familiale : les ex-nobles russes à l’époque stalinienne » (Revue d’études comparatives Est-Ouest, 2006, Vol. 37, № 3), « La noblesse russe à l’épreuve de la Révolution d’Octobre : représentations et reconversions » (Vingtième siècle : Revue d’histoire, 2008, Vol. 99, № 3), « Les musées d’histoire et de la littérature soviétique face à la perestroïka » (Revue d’études comparatives Est-Ouest, 2011, Vol. 42, № 3).

Didier FRANCFORT – Synthèse de la journée

D FrancfortProfesseur d’Histoire Contemporaine à l’Université de Lorraine et directeur adjoint du CERCLE, spécialiste d’Histoire culturelle, Didier FRANCFORT a orienté ses travaux vers l’histoire culturelle comparée européenne, en particulier la place de la musique dans les constructions d’identités nationales ou supranationales. Il dirige aujourd’hui l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne – Bronisław Geremek - installé dans les murs du château des Lumières à Lunéville, où il organise conférences et séminaires ouverts à un large public. Parmi ses nombreuses publications, on lui doit, entre autres, Le Chant des Nations. Musiques et Cultures en Europe (1870-1914) (Hachette Littératures, 2004), Le goût des autres. De l’expérience de l’altérité gastronomique à l’appropriation (Europe XVIIIe-XXIe siècles) (co-direction avec Denis Saillard)(PUN, 2015) et Un été 16 (PUN, 2016). Il a également publié dans le Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine (dir. Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, Jean-François Sirinelli) (PUF, 2010).

 

Connexion

Créez votre compte afin de recevoir la Newsletter de LORRAINE-RUSSIE

Barre de recherche

Compteur de visites

3.png0.png4.png0.png0.png1.png

Calendrier des événements

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Evénements à venir